Plongée avec les Raies Manta à Komodo

Nos Célèbres Résidentes Vous Attendent

PLONGEZ AVEC LES RAIES MANTA

L’expérience de plongée à Komodo est sublimée par ces raies exquises et majestueuses, contribuant à son attrait unique. La vue d’une raie manta lors de votre première plongée est inoubliable. Leur beauté et leur nature joueuse restent captivantes, même après de nombreuses rencontres. Partager les fonds marins exceptionnels du Parc de Komodo avec ces magnifiques créatures tout au long de l’année.
Nos rencontres fréquentes avec les raies Manta se produisent sur les sites centraux de Mawan et Karang Makassar, adaptés à tous les niveaux de plongée.

En 2017, nos bien-aimées mantas ont été reclassifiées en tant que Raies Mobulid – plus précisément, Mobulid Alfredi et Mobulid Birostris. Dans le parc national de Komodo, les Mobulid (Manta, comme nous les connaissons affectueusement) Alfredi sont principalement observées. Avec des envergures pouvant atteindre 5 mètres, ce sont des filtreurs avec des aires de répartition définies, ce qui entraîne des apparitions régulières dans le parc.

Une nouvelle étude a identifié une concentration de 1 085 raies Manta de récif residentes a l’annee (Mobula alfredi) dans les eaux du parc national de Komodo (KNP).
Ce qui en fait la plus grande concentration de Manta de Récifs au Monde !

Diversité de la vie marine dans les eaux cristallines du parc national de Komodo
plongee manta raie a komodo

MEILLEURE PERIODE POUR LA RENCONTRE AVEC LES RAIES MANTA

Les raies manta ornent les eaux du parc tout au long de l’année, offrant un spectacle enchanteur !
De d’octobre à mars, elles deviennent particulièrement abondantes, notamment dans les sites centraux du parc. Pendant cette période, observez des comportements captivants de nettoyage et d’alimentation, et en février et mars, nous avons parfois le plaisir d’assister au spectacle envoûtant des danses d’accouplement.

Entre mars et octobre, à mesure que les eaux se réchauffent et que la visibilité s’améliore, les jeunes raies manta deviennent plus présentes, en particulier dans la région septentrionale du parc – un phénomène particulièrement visible en juillet et août.
Ces jeunes mantas étincelantes sont toujours un régal à observer !
Notre engagement est de garantir que nos plongeurs vivent l’expérience d’au moins l’un des sites exceptionnels de plongée avec les raies manta au cours de leur séjour.
Tant Mawan que Karang Makassar accueillent des plongeurs de tous niveaux et des amateurs de snorkeling, avec une accessibilité tout au long de l’année !

MEILLEURE PERIODE POUR LA RENCONTRE AVEC LES RAIES MANTA

NETTOYAGE ET INTERACTIONS SOCIALES

Tant Mawan que Karang Makassar hébergent des stations de nettoyage dynamiques. Ces stations sont constituées de zones de coraux ou de pinacle coralliens habités par des espèces de poissons spécifiques qui s’engagent dans le nettoyage des raies manta.

Lorsque les raies manta sont au dessus de ces stations de nettoyage, les poissons retirent délicatement les parasites, soignent les blessures et offrent un nettoyage complet.En raison de leur nature sociable, il n’est pas rare de voir plusieurs raies manta à une seule station de nettoyage. Ces créatures consacrent jusqu’à 8 heures par jour à se nettoyer. En raison de leur flottabilité négative, la nage continue est cruciale pour éviter de couler.

RITUELS D'ALIMENTATION

Karang Makassar ou Manta Point nous régale fréquemment de captivantes démonstrations d’alimentation.

Les raies manta préfèrent se nourrir près de la surface de l’eau, où les concentrations de plancton sont les plus élevées. En tant que filtreurs, elles nagent avec la bouche ouverte pour extraire des nutriments délicieux de l’eau.
Il est intéressant de noter qu’elles ont été observées en train d’utiliser une technique de « tonneau » lors de l’alimentation. Cela implique de manœuvrer à travers une zone riche en plancton en faisant une rotation avec la bouche grande ouverte, semblable à une boucle. La nature sociale des raies manta entraîne souvent la formation de groupes lors de l’alimentation.

RITUEL D'ACCOUPLEMENT

Bien que nous n’ayons pas encore assisté au bref processus d’accouplement lors d’une plongée – un moment qui dure moins d’une minute – nous observons fréquemment le prélude à l’accouplement a Komodo.Pour prouver sa valeur, un mâle doit s’engager dans un rituel avant qu’une femelle ne veuille s’accoupler avec lui. La femelle effectue des boucles et des descentes complexes dans l’eau, et les mâles doivent reproduire ses mouvements.Parfois, elle est poursuivie par 2 ou 3 mâles, et parfois, leur nombre augmente jusqu’à 10 ! Le mâle chanceux qui peut suivre obtient l’opportunité de la feconder.